Politiques d'étalonnage et de test de déclenchement

Effectuées avec régularité, les procédures ci-dessous garantissent la sécurité des techniciens qui utilisent les détecteurs de gaz.

Définitions

Configuration. Le processus de configuration permet au personnel qualifié de vérifier et d'ajuster les réglages d'un appareil. 

Test de déclenchement. Les appareils de détection de gaz sont des équipements d'importance vitale. Le seul moyen de vérifier le bon fonctionnement des cellules et alarmes est d'effectuer un test de déclenchement. Il consiste à exposer brièvement les cellules du détecteur à une concentration déterminée de gaz étalon, supérieure au seuil d'alarme basse. Également appelé « test fonctionnel », le test de déclenchement permet de vérifier le fonctionnement des cellules et alarmes, mais ne mesure pas la précision des cellules et n'est pas destiné à ajuster les réglages de l'appareil. 

Mise à zéro
. La mise à zéro permet à chaque cellule installée de reconnaître l'air ambiant comme de l'air propre. Si l'air ambiant n'est pas réellement propre, la concentration de tous les gaz présents, auxquels le type de cellule installé est sensible, sera mesurée et affichée comme point zéro. Les mesures seront inexactes tant que l'appareil ne sera pas correctement mis à zéro dans une atmosphère réellement propre ou à l'aide d'une bouteille d'air étalon zéro. 

Étalonnage
. Toutes les cellules se détériorent avec le temps. À défaut d'étalonnages réguliers, les mesures indiquées par les détecteurs ne refléteront pas précisément les concentrations de gaz réelles. Pendant l'étalonnage, les réglages de l'appareil s'ajustent automatiquement pour que les cellules continuent à mesurer correctement et avec précision les concentrations de gaz. Lorsqu'une cellule est détériorée au-delà d'un niveau acceptable, le test d'étalonnage échoue et elle doit être remplacée. 

Mesures maximales
. L'appareil enregistre les concentrations maximales de gaz détectées, qu'on appelle « mesures maximales ». Lors des tests de déclenchement et de l'étalonnage, de nouvelles mesures maximales sont souvent enregistrées. Il est donc nécessaire d'effacer les mesures maximales après chaque étalonnage. L'opérateur de l'appareil peut aussi effacer les mesures maximales après un test de déclenchement, avant de restituer un appareil loué ou après avoir éliminé la cause d'une alarme. 

Remarque : les mesures maximales et les valeurs mesurées sont consignées séparément. Par conséquent, la suppression des mesures maximales n'affecte pas le journal des valeurs mesurées. Par ailleurs, la mise hors tension de l'appareil et le remplacement de la batterie n'affectent pas les mesures maximales. Ces vérifications et réglages renforcent la sécurité de l'opérateur et permettent de conserver les mesures maximales comme dans une « boîte noire ». En cas d'incident lié au gaz, les enregistrements de la « boîte noire » peuvent être utiles à l'équipe de sécurité ou à des fins d'enquête. 

Autotest (Tango TX1)
.L'autotest permet de vérifier le bon fonctionnement de la mémoire de l'appareil, de la batterie et de chaque indicateur d'alarme (sonore, visuel et vibreur). Il ne confirme pas le bon fonctionnement des cellules ou la précision des mesures de l'appareil.

 

Recommandations

Le récapitulatif ci-dessous indique les fréquences minimum auxquelles Industrial Scientific recommande d'effectuer les différentes opérations d'entretien. Ces recommandations incluent un test de déclenchement quotidien pour tous les détecteurs de gaz Industrial Scientific non compatibles DualSense. C'est notamment le cas du Tango TX1 lorsqu'il fonctionne avec une seule cellule.

Lorsque le Tango TX1 est équipé de deux cellules redondantes, l'appareil est compatible DualSense et la probabilité d'une défaillance de cellule est réduite (comparé à un détecteur à une seule cellule), et ce indépendamment de la fréquence des tests de déclenchement. La fréquence des tests de déclenchement des appareils DualSense entre chaque étalonnage mensuel doit être définie conformément aux politiques de sécurité de l'entreprise. Ces politiques peuvent dépendre des directives et recommandations d'organismes réglementaires, des conditions ambiantes, des conditions de fonctionnement et des modes d'utilisation de l'appareil, des gaz auxquels il est exposé, ainsi que d'autres facteurs.

Procédure

Fréquence minimum recommandée par Industrial Scientific

Appareils non compatibles DualSense
(Radius/Safecore, Ventis Pro, MX6 iBrid, Ventis MX4, GasBadge Pro, T40 Rattler, Tango TX1 non compatible DualSense et tous les anciens détecteurs ISC)

Configuration

Avant la première utilisation puis selon les besoins.

Étalonnagea

Avant la première utilisation puis une fois par mois.

Test de déclenchementb

Avant chaque utilisation quotidienne.

Appareils DualSense
(Radius/Safecore, Ventis Pro, Tango TX1)

Configuration

Avant la première utilisation, en cas de changement de type de cellule et selon les besoins.

Étalonnagea

Avant la première utilisation puis une fois par mois.

Test de déclenchement

Selon les besoins entre chaque étalonnage mensuel.

Autotestc

Avant chaque utilisation quotidienne pour un appareil qui fonctionne en permanence ou a été laissé allumé.

aEn plus des étalonnages réguliers, Industrial Scientific recommande également un étalonnage après chacun des événements suivants : une chute de l'appareil ou un choc important ; une exposition à l'eau ; l'échec d'un test de déclenchement ; ou l'exposition répétée du détecteur à des concentrations de gaz hors limites (positives ou négatives). Il est aussi recommandé d'effectuer un étalonnage après l'installation d'une cellule neuve (ou de rechange). Ces recommandations sont basées sur les données de terrain, les procédures de travail sécurisé, les bonnes pratiques et les normes réglementaires pour assurer la sécurité des équipes. La définition de pratiques et de politiques de sécurité n'est pas du ressort d'Industrial Scientific. 

bSi les conditions ne permettent pas d'effectuer un test quotidien, les tests de déclenchement pourront être plus espacés, en fonction de l'utilisation de l'appareil, de son exposition au gaz et des conditions ambiantes. La fréquence des tests doit être définie en fonction de la politique de l'entreprise et des recommandations des organismes réglementaires locaux.

cL'autotest du Tango TX1 s'effectue automatiquement au démarrage de l'appareil. Il peut également être lancé par l'utilisateur. 

Remarque : l'utilisation de gaz étalons non fournis par Industrial Scientific peut rendre les garanties du produit caduques et limiter les possibilités de réclamations.