Détecteurs de monoxyde d'azote (NO)

NO

Nitric oxide (NO) is a nonflammable, extremely toxic, oxidizing gas with a sweet, sharp odor. Nitric oxide may be released by the action of nitric acid on metals, such as in metal etching and pickling, and is a by-product of combustion of substances in fossil fuel plants. It can be produced by the oxidation of nitrogenous materials, used as an intermediate in the synthesis of nitric acid, as a decomposition agent in certain gaseous products, and in semiconductor manufacturing. Nitric oxide is converted spontaneously in air to nitrogen dioxide; therefore some NO2 is likely to be present when nitric oxide is detected in the air. With the ability to accurately detect up to 6 gases, Industrial Scientific’s MX6 iBrid® portable multi-gas detector is the ideal instrument for nitric oxide and nitrogen dioxide gas detection.

Détecteurs de gaz associés – Monoxyde d'azote

Monoxyde d'azote – NO

Risque :

Inflammable

Non explosible, mais accélère la combustion

Classification :

Santé

Extrêmement toxique

Synonymes :

Oxyde nitrique, oxyde azotique

Valeurs limites d'exposition :

(OSHA)

LEA\VMT : 25 ppm

 

(ACGIH)

VLCT : –

 

(OSHA)

DIVS : 100 ppm / 30 min

Secteurs :

Gravure du métal, décapage, soudage, combustion diesel

Le monoxyde d'azote (NO) est un gaz incolore toxique. Des émanations de NO peuvent se produire lorsque de l'acide nitrique entre en contact avec des matières organiques comme le bois, la sciure ou les ordures. Ce gaz peut aussi se former lors de l'échauffement d'acide nitrique et de la combustion de composés nitrés organiques, comme la dynamite. L'action de l'acide nitrique sur des métaux, comme lors de la gravure et du décapage, libère aussi ce composé dangereux. Lors du soudage à haute température (oxyacétylénique ou au chalumeau électrique), l'azote se combine à l'oxygène de l'air pour former des oxydes d'azote.

Le monoxyde d'azote est assez soluble dans l'eau ; inhalé, il réagit et forme de l'acide nitrique. Cela cause une légère irritation des muqueuses des voies respiratoires supérieures. L'exposition continue à de fortes concentrations de monoxyde d'azote peut causer un œdème pulmonaire puis la mort.

 

Effets de divers niveaux de NO

Niveau de monoxyde d'azote (ppm)

État de santé résultant chez l'homme

25

Irritation mineure des yeux et des voies respiratoires.

0-50

Faible solubilité dans l'eau, d'où seulement une légère irritation des muqueuses,
même en cas de dépassement de la VMT.

60-150

Irritation plus intense, toux et brûlure de la gorge prononcées. Les symptômes cessent si la victime
est déplacée assez rapidement à l'air frais.

200-700

Peut s'avérer fatal même après de courtes expositions.

REMARQUE : L'exposition continue à de faibles concentrations d'émanations, insuffisante pour causer un œdème pulmonaire, provoquerait une irritation chronique des voies respiratoires, des maux de tête, de la toux, une perte d'appétit, une dyspepsie, une corrosion des dents et une perte progressive de force.

Source : « Dangerous Properties of Industrial Materials » (sixième édition) par N. Irving Sax

Demander des informations