Comparatif entre monoxyde de carbone et dioxyde de carbone Livrons-nous à une comparaison

Comparatif entre monoxyde de carbone et dioxyde de carbone Livrons-nous à une comparaison

Industrial Scientific | Mardi 8 octobre 2019

Quelle est la différence entre monoxyde de carbone et dioxyde de carbone ? Vous confondez les deux ? Rassurez-vous, vous n'êtes pas le seul. Vous savez probablement que ce sont deux gaz différents, mais ignorez lequel est bon et lequel est mauvais ? Cette distinction elle-même est-elle correcte ? Avant d'étudier l'impact du monoxyde de carbone (CO) et du dioxyde de carbone (CO2) sur l'homme et son environnement, et les moyens de détecter ces gaz, voyons rapidement d'où ils viennent. 

Ces gaz sont tous les deux composés de carbone et d'oxygène, ce qui explique la similarité de leurs noms. Ils sont toutefois le produit de deux réactions chimiques différentes.

D'où vient le dioxyde de carbone ?

Certains
processus de fermentation comme la vinification produisent du dioxyde de carbone.

Le dioxyde de carbone est le résultat d'une combustion complète. La combustion complète est une réaction chimique lors de laquelle un hydrocarbure réagit avec l'oxygène pour produire du dioxyde de carbone et de l'eau. Une combustion complète implique souvent, mais pas toujours, une flamme. Une bougie qui brûle est un exemple de combustion complète : la cire est un hydrocarbure qui réagit avec l'oxygène dans l'air et la chaleur de la mèche allumée. Le dioxyde de carbone est libéré dans l'air sous la forme d'un gaz incolore et inodore.

Most of the carbon dioxide in the atmosphere comes from natural sources, like the oceans, animal (including human) and plant respiration, decomposing organic matter, forest fires, and more.[1]

Some of the carbon dioxide in the atmosphere comes from human activity, including burning fossil fuels like coal, natural gas, and oil.[2] Burning these fuels releases energy, which is turned into heat, electricity, or power. Carbon dioxide is a largely non-reactive gas, and once released, it quickly mixes throughout the atmosphere.

Carbon dioxide is also produced through industrial processes. Industrial plants that produce hydrogen or ammonia from natural gas, coal, or large-volume fermentation operations are some of the largest commercial producers of carbon dioxide. Carbon dioxide has many applications in the food and beverage industry, including carbonating drinks. 

D'où vient le monoxyde de carbone ?

Le monoxyde de carbone, quant à lui, est le résultat d'une combustion incomplète. Une combustion est incomplète lorsque la quantité d'air est limitée et que seulement la moitié d'oxygène s'ajoute au carbone, formant du monoxyde de carbone (CO = un atome d'oxygène, CO2 = deux atomes d'oxygène).

Contrairement au dioxyde de carbone, le monoxyde de carbone n'est pas naturellement présent dans l'atmosphère. Il est le résultat de la combustion incomplète du charbon, du gaz naturel et du pétrole. Des niveaux bas d'oxygène et des températures basses génèrent du CO dans le mélange gazeux combustible.

Dans les habitations et bureaux, tout appareil alimenté par du combustible, tel que four à gaz, cuisinière à gaz, chaudière à gaz, chauffe-eau, cheminée ou automobile, peut produire des niveaux dangereux de monoxyde de carbone. Incolore et inodore, il ne peut être détecté sans un équipement spécial.

Sur les sites industriels, les moteurs à combustion interne sont la principale source d'exposition au monoxyde de carbone au travail. Les fours et chaudières peuvent produire de grandes quantités de CO, en particulier s'ils ne sont pas correctement entretenus. Les conducteurs de camions et de chariots élévateurs, ainsi que toutes les personnes qui travaillent à proximité de ce type d'engins ont plus de risque d'être exposés au monoxyde de carbone. Les équipes travaillant aux abords ou à l'intérieur d'espaces confinés tels que les regards, les garages, les tunnels, les quais de chargement, les entrepôts, les ateliers de réparation automobile et les véhicules utilisés pour réaliser les opérations d'épissure sont également exposées.

Si l'on considère généralement le monoxyde de carbone comme un sous-produit indésirable, il est utilisé sous forme conditionnée dans différentes industries, notamment pour la fabrication de certains métaux et produits chimiques, pour la réduction des minerais dans la fabrication des métaux carbonyles, dans l'industrie pharmaceutique et dans le secteur de l'électronique et des semi-conducteurs.

Risques du monoxyde de carbone et du dioxyde de carbone pour la santé

DÉTECTEURS DE MONOXYDE DE CARBONE

Pompier muni d'un détecteur de CO

Parler à un spécialiste

While carbon dioxide poisoning is rare, a high concentration of it in a confined space can be toxic. Excess carbon dioxide uses up space in the air instead of oxygen, creating an environment for asphyxiation. Symptoms of mild carbon dioxide poisoning include headaches and dizziness at concentrations less than 30,000 ppm. At 80,000 ppm, CO2 can be life-threatening. As a reference, OSHA (Occupational Safety and Health Administration) has set a CO2 permissible exposure limit (PEL) of 5,000 ppm over an eight-hour period and 30,000 ppm over a 10-minute period.

Le monoxyde de carbone est un gaz beaucoup plus dangereux. Surnommé le « tueur silencieux », le monoxyde de carbone est incolore, inodore, insipide et non irritant, ce qui rend les premiers signes d'intoxication difficiles à déceler. Les Centres pour le contrôle et la prévention des maladies aux États-Unis estiment que, chaque année aux États-Unis, plus de 50 000 personnes sont hospitalisées pour une intoxication au monoxyde de carbone et que plus de 430 meurent intoxiquées.[3] Le monoxyde de carbone est très dangereux car il se fixe sur les globules rouges et les empêche de véhiculer correctement l'oxygène dans l'organisme. La limite d'exposition admissible (LEA) du monoxyde de carbone fixée par l'OSHA est actuellement de 50 ppm en moyenne sur une période de huit heures, soit bien moins que la LEA du dioxyde de carbone. À partir de 1 500 ppm, l'exposition au CO présente un danger immédiat pour la vie ou la santé.

Utiliser des détecteurs de gaz pour mesurer le monoxyde de carbone et le dioxyde de carbone

When it comes to choosing a gas detector in the workplace, a single-gas carbon monoxide detector will not measure carbon dioxide levels, nor does it work the other way around. The sensors are specific for each gas. The good news is you have several options when it comes to the best gas detector for monitoring carbon monoxide and/or carbon dioxide, including single-gas, multi-gas, portable and area monitors. The most important factor in choosing the right instrument is that you understand the environment and properties of the gas or gases you’ll be monitoring.

 

[1] https://www.netl.doe.gov/research/coal/carbon-storage/carbon-storage-faqs/what-are-the-primary-sources-of-co2

[2] https://whatsyourimpact.org/greenhouse-gases/carbon-dioxide-emissions

[3] https://www.cdc.gov/features/copoisoning/index.html